Une des dernières tendances de la communication, c’est l’employee advocacy. Il s’agit d’utiliser les collaborateurs et leur expérience pour produire un contenu plus impactant sur les réseaux sociaux. Mais comment mettre en place cette stratégie ?

Vos salariés sont bien placés pour communiquer

Il y a maintenant quelques années (tout au plus 8 ans) je me suis retrouvé parachutée dans un service marketing d’un grand groupe de l’alimentaire en tant que chargée de mission trade marketing. « Petite » stagiaire, en 2ème année d’école de commerce, je découvrais avec passion le monde de l’entreprise.
Je crois que la première chose que j’ai intégré, c’est attention on ne fait pas n’importe quoi avec l’image de l’entreprise (et encore plus avec celle des marques) ! Rôle suprême, contrôlé exclusivement par le service marketing, message hyper léché, logo grand format sur tous les supports de communication, charte en 50 pages… gare à celui qui osait utiliser l’image sans en aviser et faire valider par le marketing ! C’était d’ailleurs tout un parcours du combattant, où les chefs de produit enfermés dans leur tour d’ivoire, se faisaient harceler de mails pour valider tel ou tel support.

Par la suite, j’ai eu la lourde responsabilité de rédiger les textes de « présentation de l’entreprise », un genre de blabla institutionnel, ennuyeux à mourir, dont je suis certaine que vous avez déjà tenté de lire. Quelque chose de bien lisse du type « on a des convictions, on est les meilleurs et on vend l’avenir de l’humanité avec une démarche RSE irréprochable. Oui, parce qu’on est contre la déforestation, du coup on a planté 1000 arbres pour remplacer ceux que nous avons détruit avec notre production d’huile de palme. » Les consommateurs sont ils encore dupes ? Sont-ils encore réceptifs ?
Alors quoi c’est la fin de l’image de marque ? Évidemment non !

Mais selon vous, qu’est-ce-qui est le plus puissant, le message de la poste qui promet de vous « simplifier la vie » ou votre guichetier qui se plaint que rien ne fonctionne, que les colis ont du retard et qu’il remplace une personne en burn-out ?

Osez une stratégie d’employee advocacy en favorisant l’engagement des collaborateurs !

Pour améliorer leur notoriété et générer des leads pour leurs commerciaux, les entreprises savent qu’il faut créer du contenu, et être présent sur les réseaux sociaux (jusque là rien de nouveau). Mais certaines entreprises utilisent à présent directement leurs collaborateurs et leur expérience pour produire un contenu plus impactant ! Cette nouvelle tendance s’appelle l’employee advocacy.

L’employee advocacy, c’est quand chaque collaborateur est le vecteur de l’image de l’entreprise, et plus seulement le service marketing.

Quelques idées pour mettre en place une stratégie d’employee advocacy

  • Aatelier d’écriture pour les collaborateurs,
  • Formation sur le personal branding,
  • Communication interne renforcée,
  • Ecoute,
  • Renforcement des valeurs de la société,
  • Formation sur l’utilisation des réseaux sociaux,
  • Recrutement,
  • Changement des méthodes de prospections commerciales,
  • Transmission des bonnes pratiques d’utilisation de l’image de marque
  • etc.

Une magnifique synergie entre communication et ressources humaines au service de l’image de l’entreprise se met en place.

À vous de jouer !

Vous qui êtes startuper, marketeur, dirigeant, etc., pensez au pouvoir de com’ incroyable que recèlent vos 10, 100, 1000 et plus collaborateurs, qui ont chacun une page Facebook, une page LinkedIn, un compte Twitter, une émotion, une expérience avec votre entreprise à partager à leurs 500 contacts. Exploitez-le !

Et je terminerais par le mot qui pour moi doit être le fil conducteur de cette nouvelle approche en communication : la sincérité. Car il ne s’agit de contraindre, ou de faire passer une « fake news », mais plutôt d’expliquer, de fédérer et de donner du sens à la mission de chacun. Dans la bienveillance et l’empathie évidemment.

Pin It on Pinterest