Dans un précédent article, je vous avais présenté la notion de social selling. En gros, pourquoi vous mettre aux réseaux sociaux pour booster votre activité. Maintenant que vous êtes convaincu(e), il est temps de s’y mettre !

L’astuce pour bien commencer

La première chose à se demander, c’est qui sont vos cibles. Poussez un peu la réflexion et imaginez vos personas.

Un persona, c’est un personnage imaginaire représentatif d’un segment de votre cible.

Puis demandez-vous : quel réseau social il utilise ? De quelle manière est-il actif dessus ? Qu’est-ce-qu’il y cherche ? Combien de contacts a-t-il ? Ça vous donnera de précieux indices pour monter votre stratégie. Car les usages de votre cible sont le premier critère de choix d’un réseau social.

Devenez schizophrène !

 

gif schizo
Gardez à l’esprit qu’on ne communique pas de la même façon sur chaque réseau social. Car chaque réseau a son type de public et propose ses types de contenu. On ne vient pas chercher la même chose sur LinkedIn que sur Facebook.

Attention, il n’est pas question de changer complètement de personnalité sur chaque réseau social ! Il s’agit d’adapter un peu le type de contenus et le ton, tout comme vous vous adaptez naturellement à l’oral devant chaque interlocuteur que vous croisez.

Vous êtes prêt(e) ?

Revue des principaux réseaux sociaux

linkedin

LinkedIn

Quand on pense social selling, c’est le réseau auquel on pense en premier, et c’est normal. C’est le réseau le plus orienté pro. Pour une stratégie de personal branding, il est incontournable. Il a de précieuses fonctionnalités qui peuvent vous aider. Mais il existe une grosse fracture entre ceux qui y vont tout le temps, et ceux qui n’y vont jamais. Seule une faible minorité d’utilisateurs de LinkedIn y sont réellement actifs. Et puis certaines personnes sont sursollicitées dessus, comme les RH par exemple.

Les gens qu’on y trouve :

Entrepreneurs, freelances, commerciaux, responsables marketing, experts, consultants, formateurs, leaders d’opinion, ingénieurs, chercheurs d’emploi, chasseurs de tête, etc.

Les gens qu’on n’y trouve pas :

Certaines professions y sont sous-représentées : fonctionnaires, policiers, militaires, construction, agriculture, santé, commerce de proximité.

Comment utiliser LinkedIn ?

Travaillez votre personal branding

C’est une expression très à la mode en ce moment !

Le personal branding, c’est le marketing de soi-même. Il s’agit de développer une stratégie de communication pour cultiver son image professionnelle et sa réputation, dans le but de se démarquer de ses concurrents et de promouvoir son activité, son expertise et sa notoriété.

LinkedIn est évidemment un excellent canal pour cela. Il vous faut donc :

  • un profil bien à jour, avec votre résumé, vos expériences, vos compétences, etc
  • une photo professionnelle
  • renseigner les liens vers votre site
  • solliciter des recommandations

Ne passez pas à côté de ces étapes ! En plus, c’est bon pour votre référencement.

Une fois que cela est fait, il ne vous reste plus qu’à pondre des contenus originaux, riches et instructifs. Facile ! (Je plaisante). Si vous ne vous sentez pas la force de prendre la plume, c’est dommage, mais vous pouvez toujours partager les productions des autres. C’est toujours ça de pris.
Si vous avez choisir de produire votre propre contenu, bravo ! LinkedIn vous récompensera pour cela. En effet, son algorithme favorise les articles en natif sur la plateforme. Donc écrivez votre article directement sur LinkedIn. Et soyez généreux, comptez 200 mots au moins. Pensez également aux vidéos natives. Dans l’ordre, l’algorithme favorise le texte, puis la vidéo native, puis la photo, et enfin le lien. Et si vous êtes vraiment fier de votre contenu, pourquoi ne pas l’envoyer en privé aux influenceurs de votre réseau ? Ils pourraient l’aimer, et le partager ☺.

Chercher des gens qui vous intéressent

Vous cherchez des prospects ? Des partenaires ? Des prescripteurs ? Des futurs talents à recruter ? Des influenceurs à séduire ? Vous êtes au bon endroit. Vous savez déjà probablement qu’on peut faire des recherches très ciblées avec LinkedIn. Mais l’idée n’est pas d’arroser le maximum de personnes, mais au contraire de réduire le nombre de résultats dans sa recherche, pour toucher des personnes avec lesquelles vous êtes sûr de partager un intérêt. Ces gens auront peut-être un contact commun avec vous. Ça peut être un prétexte à engager la conversation.

Dans tous les cas, une règle d’or : soyez courtois, et comportez-vous sur le réseau social comme dans la vraie vie.

Ce qui signifie : quand vous demandez en contact quelqu’un que vous ne connaissez pas, envoyez-lui un message personnalisé, en précisant pour quelle raison vous voulez faire partie de son réseau professionnel.
Dans la vraie vie, est-ce-que vous demanderiez à un inconnu de devenir votre ami, comme ça, sans un mot ? Non. N’oubliez jamais que derrière chaque profil, il y a un humain, comme vous.

Petite astuce : visitez les profils des gens qui vous intéressent. Ils visiteront probablement votre profil en retour. C’est alors que vous pouvez leur envoyer un message pour rentrer en contact. S’ils se rendent alors compte que vous proposez du contenu intéressant, alors bim, vous marquez des points auprès d’eux !

facebook

Facebook

Comme vous le savez, Facebook est le réseau social le plus utilisé dans le monde ! Vos prospects s’y trouvent forcément, puisque même votre grand-mère s’y est mise. Le problème avec tant d’utilisateurs, c’est que votre audience sera moins qualifiée et moins ciblée. Et en plus, la visibilité y est devenue très diluée (merci le changement d’algorithme). Cependant, comme il draine vraiment toutes les classes d’âges et catégories socio-professionnelles, c’est devenu une base de données marketing extraordinaire.

gif facebook

Les gens qu’on y trouve :

Absolument tout le monde. Sauf les Chinois.

Comment utiliser Facebook ?

Facebook est beaucoup plus connoté perso que LinkedIn. Les gens y traînent essentiellement pour se détendre, ils n’ont pas très envie de voir des posts trop connotés « corporate ». On est plus dans l’émotionnel. Il faut donc montrer son envie d’aider les gens avec un ton détendu et authentique.

Animez votre page pro pour construire une audience

Sur LinkedIn, l’important, c’est le profil, et pas la page entreprise. Et sur Facebook c’est le contraire ! Donc créez une page pro pour votre entreprise. Elle va permettre aux gens de liker votre page, au lieu de vous demander comme ami, et elle va vous permettre de renseigner de nombreuses informations importantes sur votre entreprise. Alors, remplissez-la avec soin. Et c’est là que vous allez découvrir de nombreux outils à votre disposition. Je ne les passerai pas tous en revue, mais en vrac, vous avez :

  • messenger pour communiquer très facilement avec vos prospects
  • les événements
  • les avis
  • la boutique en ligne
  • de précieuses statistiques pour chacune de vos publications
  • et pour booster ces dernières, des outils publicitaires payants ! (allez y faire un tour, ça peut vous intéresser)

Et à présent, c’est le moment de montrer que vous êtes présent, et de publier ! N’hésitez pas à utiliser un peu d’humour et un ton détendu, ça marchera mieux.

twitter

Twitter

Twitter est une plateforme de microblogging dont les publications sont limitées à 140 caractères. Ici, tout est en temps réel. C’est de l’actualité chaude (on y trouve donc les réactions à chaud qui vont avec). Comme ce réseau a beaucoup plus de mal à percer que Facebook ou Linkedin, il y a un effet de niche au niveau des utilisateurs. Vous y trouverez beaucoup moins de gens, mais probablement beaucoup plus qualifiés.

Un autre avantage de Twitter, c’est qu’il autorise les échanges horizontaux entre n’importe qui. Pas besoin d’être ami avec quelqu’un pour s’adresser à lui ! Avec Facebook, vous toucherez en premier vos proches, avec Twitter, vous pouvez vraiment toucher des gens que vous n’avez jamais rencontrés.

Les gens qu’on y trouve :

Beaucoup de journalistes (actualité chaude oblige), dirigeants politiques, blogueurs, influenceurs, et beaucoup de gens dans le domaine de l’innovation et du numérique.

Comment l’utiliser ?

Twittez, retweetez, followez… Montrez que vous êtes présents. Citez les gens, ils adorent ! Partagez le contenu que vous aimez, des informations intéressantes, réagissez sur des posts qui tournent autour de votre domaine, parlez aux autres twittos…

instagram-image

Instagram

C’est une plateforme et une application mobile qui permet de partager des photos et des vidéos. Mais pas seulement ! Elle permet de faire des retouches et d’appliquer des filtres. Et hop, vous vous transformez en dieu ou déesse de la photo. Vous pouvez bien sûr suivre et être suivi, et échanger des messages en mode privé.

C’est donc un réseau particulièrement intéressant si vous êtes dans le domaine de la mode, de la beauté, de l’art, de la gastronomie, de l’artisanat, du e-commerce, du tourisme, etc. Plutôt des domaines B2C donc. Instagram devient votre vitrine où vous mettez en scène vos produits, et cette vitrine marchera beaucoup mieux que Facebook ou Twitter. En plus, le point fort de cette application, c’est que tous vos abonnés voient l’intégralité de votre flux. Et comme c’est une application très addictive, c’est tout bonus !

Les gens qu’on y trouve :

Surtout des jeunes : 41% des utilisateurs ont entre 16 et 24 ans .

Les gens qu’on n’y trouve pas :

Les Chinois, encore.

Comment s’en servir ?

Montrez de belles photos et vidéos de vos produits, ça vous avez compris. Ajoutez un lieu à vos publications. Pensez aussi à montrer les coulisses de votre activité, de vos événements, pour créer un lien émotionnel. Vous pouvez bien sûr y diffuser votre publicité, et Instagram vous propose des outils statistiques pour vous aider. Vous pouvez aussi diffuser vos publications Instagram directement sur Facebook et Twitter.

youtube

YouTube

Ah, YouTube et ses adorables vidéos de chats… Mais il n’y a pas que ça ! Sachez que les internautes consomment de plus en plus de vidéos, et la tendance n’est pas près de s’inverser, car la vidéo est un média qui a des atouts majeurs. Elle évite de se fatiguer à lire, certes, mais surtout, elle capte l’attention, et puis elle permet une interaction plus humaine. Si vous vous mettez en scène dans une vidéo, l’internaute verra votre visage, entendra votre voix, vous verra bouger… C’est bien plus attachant qu’un texte. Mais l’exercice n’est pas forcément évident, je vous le concède.

Comment s’en servir ?

Créez votre chaîne et décorez-la avec une jolie bannière et une description. Pour le contenu, ça dépend un peu de votre activité. Vous pouvez par exemple faire des tutoriels pour expliquer des notions techniques de votre métier si vous êtes consultant, ou faire une vidéo en motion design pour expliquer votre concept si vous êtes une startup. Vous pouvez tester des produits et des solutions informatiques et donner votre avis dessus. Pensez à une belle vidéo que vous pourrez réutiliser sur votre site web par exemple. Prenez garde à ce que l’image soit de qualité et que le son soit bon. Et pour chaque vidéo, soignez les titres, les descriptions, et les catégories.

Sachez enfin qu’être bien référencé sur YouTube, signifie être bien référencé sur Google, car les vidéos YouTube apparaissent dans les résultats de recherche.

pinterest

Pinterest

Pinterest est un réseau qui permet de partager des photos dans des « tableaux », c’est-à-dire des groupements de photos. On peut attacher un lien et une description sur chaque photo.

Les gens qu’on y trouve

Pinterest est très populaire dans les domaines de la mode, de la déco, du luxe, de l’art, de la cuisine, du lifestyle, des paysages, de l’architecture, du design, de la gastronomie. Mais pas seulement. Sachez que les infographies, les citations y sont aussi ultra populaires. J’utilise Pinterest comme inspiration visuelle.

Comment s’en servir

Partagez vos photos et organisez les en tableaux thématiques précis. Attachez toujours l’URL de votre site à votre photo et remplissez une description. Vous pouvez garnir vos tableaux à la fois de vos photos et de celles des autres. Vous pouvez vous abonner soit aux profils, soit à leurs tableaux. Sur Pinterest, les liens se créent sur la base des goûts partagés. En un clic, vous avez un aperçu complet des goûts d’une personne. Et vous pouvez commenter et envoyer des messages aux gens.

hashatg

Et les hashtags dans tout ça ?

Ah, les fameux hashtags ! Ils ont tellement bien marché sur Twitter, que la plupart des réseaux sociaux s’y sont mis eux aussi. Ne les négligez pas, c’est un moyen super puissant de catégoriser votre contenu sur les réseaux sociaux. Pour faire simple, ils correspondent à des thématiques, ou des centres d’intérêts. Quand vous accolez un hashtag à votre publication, vous la rendez visible auprès d’autres personnes qui s’intéressent à ce même hashtag. Ils vous permettent également de faire de la veille sur ce même hashtag, en surveillant tout ce qui se dit dessus, d’un simple clic sur le hashtag en question.

Comment les utiliser ?

D’abord, choisissez-les avec soin. Quels hashtags sont populaires et pertinents chez votre cible ? Un conseil, faites des recherches avant d’inventer vos propres hashtags. Essayez d’être spécifique et de cibler précisément. Et bien sûr, n’en abusez pas, 5 hashtags, c’est le grand maximum. Sinon ça fait désespéré, ou spammeur.

Les différences selon les réseaux sociaux

Sur Twitter, on utilise des hashtags centrés sur les sujets de conversation, ou sur les communautés. Ne hashtaguez pas votre propre marque ! Sur Instagram, on utilise plutôt des hashtags qui décrivent la photo et les outils utilisés.

Mettez en place une stratégie efficace

Ne vous lancez pas dans le social selling au hasard, car vous risquez de vous disperser et d’y perdre du temps.

gif stratégie
Première étape : choisissez 3 réseaux sociaux au maximum, et tenez-vous y.

Deuxième étape : établissez une stratégie. Demandez-vous : quels sont vos objectifs ? De quoi allez-vous parler sur tel réseau social ? Sur quel ton ? Quels hashtags allez-vous utiliser ? Sur quels groupes et quelles thématiques allez-vous être actif ?

Pourquoi ?

  • Cela vous permettra de pouvoir comparer vos résultats à vos objectifs et donc de mesurer si l’impact attendu se produit. C’est important, et en plus c’est facile : tous les réseaux sociaux sont équipés de statistiques.
  • Vous pourrez réajuster votre stratégie en fonction de ces résultats
  • Si vous avez des collaborateurs, et que vous voulez les faire participer, cela vous permettra de leur expliquer, de les convaincre si nécessaire, voire de les former. Ainsi l’image de votre entreprise et les comportements resteront cohérents.

Conclusion

Comme vous le voyez, prospecter sur les réseaux sociaux, c’est beaucoup plus difficile qu’il n’y paraît. On est très loin de l’idée que s’en font la plupart des gens. Ça exige d’être stratégique, patient, observateur, et généreux.

community-manager-meme
Cet article vous a plu ? Vous avez des remarques, des questions, quelque chose à rajouter ? Alors, commentez 😉

Pin It on Pinterest