4,54 milliards de personnes dans le monde sont connectées et en moyenne nous passons 6 heures et 43 minutes en ligne en 2020. Ça laisse rêveur n’est-ce pas ? Vous vous dites qu’internet est un potentiel de clients énorme pour votre business. Mais comment mettre en place une stratégie de marketing digital ? Quelles sont les étapes essentielles pour qu’Internet devienne votre générateur de business et contribue à augmenter la visibilité de votre marque ?

 Se poser les bonnes questions est déjà une première étape ! Cela vous permet de vous fixer les bons objectifs. Maintenant nous allons voir quelles sont les grandes étapes incontournables pour réussir votre stratégie digitale.

Comment fonctionne le webmarketing ?

Si vous voulez que votre site devienne un outil à contact ou à vente, il faut avant tout comprendre que le marketing online (ou webmarketing) a une logique différente de celle du marketing offline. Les deux stratégies sont d’ailleurs complémentaires mais elles ne substituent pas. Pourquoi ?

Le web s’inscrit dans une logique de recherche d’information par l’internaute. Il repose sur la demande, et non sur l’offre.

Par conséquent, vous devez organiser votre stratégie marketing digitale autour de l’apport d’information à l’internaute et non pas la description de votre offre.

Le parcours d’un internaute

Voici les étapes par lesquelles passent vos prospects :

  1. Prise de conscience d’un nouveau besoin
  2. Recherche de réponses et d’informations via les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux
  3. Consultation d’articles de blog, de vidéos, pour s’informer et comprendre
  4. Réflexion
  5. Passage à l’action avec des appels, des visites, des questions
  6. Négociation

L’objectif d’une bonne stratégie digitale est de suivre l’internaute à travers l’ensemble de ces comportements pour l’amener vers la marque ou l’entreprise.

Comment mettre en place un tunnel de conversion ?

Pour pouvoir suivre vos prospects et les « attraper » au cours de ces étapes, il vous faut mettre en place un tunnel de conversion.

Un tunnel de conversion est l’ensemble des étapes qui amènent l’internaute à effectuer l’action recherchée (s’inscrire, faire un achat, contacter, remplir un formulaire…)

Le tunnel de conversion est composé de 4 étapes :

  1. Attirer l’internaute
  2. Convertir le visiteur
  3. Conclure avec le prospect
  4. Fidéliser le client

La segmentation B2B et B2C

En marketing online, on réfléchit souvent avec une segmentation B2C et B2B.

Mais dans le digital, les comportements de sont pas si distincts. Même si globalement la prise de décision est plus longue en BtoB, on va retrouver un parcours client similaire dans les 2 cas.

En effet, les prospects B2B comme B2C cherchent leurs informations sur Internet !

Comment établir sa stratégie marketing digitale ?

Il n’y a pas vraiment une stratégie miracle sur internet, mais plutôt des stratégies qui s’adaptent en fonction de votre cible, vos objectifs, votre marché, vos ressources, vos concurrents…

L’avantage du web, c’est que les outils permettent une analyse fine, et donc de mesurer facilement vos résultats et de réajuster votre plan d’action.

Evidemment avant de vous lancer sur le digital, ayez déjà une stratégie marketing claire.

Préparez déjà votre message, vos valeurs, regroupez les informations sur votre cible, faites concevoir une identité de marque forte…

N’oubliez pas la fameuse phrase de Simon Sinek :

Personne n’achète ce que vous faites mais pourquoi vous le faites. »

S’il y a un élément à retenir et qui est central sur le web, c’est le contenu ! Riche et de qualité, visuel, oral ou écrit, le content marketing (ou marketing de contenu) et l’élément essentiel notamment lorsque vous chercher à mettre en place une stratégie d’inbound marketing (c’est-à-dire que vous cherchez à ce que vos prospects viennent vers vous et non l’inverse)

Les outils à mettre en place pour votre communication digitale

Une fois que vous avez établi vos objectifs et votre stratégie, il est temps de passer à la construction de vos outils. Ils sont importants car ce sont les points de contact avec votre cible. Selon votre stratégie, vous n’aurez peut-être pas besoin d’avoir tous les outils, comme il peut en exister d’autre pour des secteurs précis (comme les marketplaces en e-commerce).
Voici les principaux outils qu’il est possible de mettre en place.

Le site internet

Totalement incontournable, il permet la prise de contact, l’achat ou la génération de leads… Il doit être avant tout bien structuré avec des messages clairs, des promesses, des pages informatives, des appels à l’action, ou même des contenus à télécharger contre une adresse email. Quelque soit l’objectif de votre site, il faut réfléchir en termes de fonctionnalités, d’identité graphique et de contenu. Le meilleur outil pour créer votre site (avec un blog inclus) est WordPress.

Le blog

Comme nous l’avons vu, le contenu répond à un la demande d’information de l’internaute. Quoi de mieux qu’un blog pour répondre à leurs questions ? Mettez vous à la place de votre cible et demandez vous ce qu’ils recherchent sur Google. Si l’article de blog est un atout en référencement, il doit contenir des mots clé, être structuré et de qualité.

L’emailing

Si l’email est un outil qui paraît simple parce qu’on l’utilise quotidiennement, il est pourtant l’un des outils les plus complexes en marketing digital. Avec un ROI (Retour sur Investissement) intéressant, l’email marketing est une technique efficace pour des opérations d’acquisition et de fidélisation. Sachez en tout cas qu’il ne faut pas envoyer de campagne de emailing depuis vos boites email mais utiliser des outils spécifiques comme SendinBlue, MailChimp, MailJet ou dans certains cas votre CRM. Cela permet de rester conforme avec la réglementation RGPD.

Les réseaux sociaux

Facebook, Instagram, Linkedin, YouTube, Twitter… vous les connaissez sûrement ! Parfois compliqués à appréhender pour certain ou très naturels pour d’autres, les réseaux sociaux sont un outil qui permet d’apporter du contenu à votre cible, d’augmenter votre visibilité, mais surtout de pouvoir instaurer un échange et engager vos clients.

83% des utilisateurs déclarent découvrir un nouveau produit ou service via les réseaux sociaux.

Pensez aux vidéos live et aux stories très efficaces en 2020.

Les médias

Votre premier média, c’est déjà votre propre blog ! Mais vous pouvez également avoir des publications ou des articles sur d’autres médias. Soit parce que vous les avez gagnés par le bouche-à-oreille par exemple, ou alors sur le blog de vos clients ou de vos partenaires, ou alors en payant certains médias pour avoir un article (chez un blogueur, ou un magazine). Un bon moyen pour gagner à la fois en visibilité, mais surtout pour avoir un lien qui pointe vers votre site ce qui peut être très bon en référencement.

Le marketing mobile

Quand on parle de « Mobile First » et qu’on sait que 52% des achats en ligne se font sur mobile, on comprend qu’il ne faut surtout pas négliger cet outil. Avoir un site responsive, c’est-à-dire visuellement adapté pour l’écran de votre téléphone portable, est devenu une norme. Vous pouvez également développer une appli mobile ou une Progressive Web App.
Si vous avez bien réussi votre stratégie webmarketing, n’oubliez pas que vos clients doivent être vos premiers ambassadeurs et un client qui parle en bien de votre marque ou de votre entreprise ça n’a pas de prix !

Les leviers pour amener du trafic sur votre site internet

La qualité de votre contenu

Le contenu doit être le cœur de votre stratégie digitale. Veillez donc à ce qu’il soit de bonne qualité car Google lit tout. Pour ne pas faire comme tout le monde, trouvez un ton qui est le vôtre. Vous pouvez écrire une stratégie éditoriale pour cadrer un style d’écriture cohérent quel que soit le rédacteur. Pensez à varier à formats : les vidéos sur YouTube performent très bien, mais il y a aussi les podcasts, les interviews, les webinaires, les infographies… Enfin la structure est aussi importante notamment pour vos articles de blog. En bref, pensez à votre lecteur avant tout !

L’email marketing

On distingue deux types de campagnes email :

  • Les campagnes email pour acquérir de nouveaux clients
  • Les campagnes email pour les fidéliser

Dans le 1er cas, il faut partir d’une base de prospection ciblée qui peut être achetée ou alors grâce à votre stratégie de génération de lead. Dans tous les cas, l’ email d’acquisition est efficace seulement avec une base de prospect conséquente et qualifiée.

Ensuite, ayez une offre claire destinée un segment de client précis. Il faut absolument travailler son message pour que ce soit efficace.

Pour l’email de fidélisation, plus classiquement cela peut être sous forme de newsletter mensuelle. L’idée est de pousser du contenu à vos cibles. Les promotions et offres privilèges sont aussi un bon moyen de fidéliser vos clients !

L’email marketing peut également être automatisé. C’est ce qu’on appelle l’email automation.

L’idée est de préparer à l’avance des scénarii en fonction du comportement du lecteur. Par exemple, on peut préparer une suite d’email avec du contenu sur plusieurs jours pour une formation en ligne.

Le référencement naturel ou SEO

Votre objectif est que votre site internet apparaisse en première page de Google ? Bon ce n’est pas si simple ! Mais le référencement naturel est la clé pour apparaitre en première page sur certain mots clés selon une stratégie long terme qui s’axe sur 3 piliers :

  • Un site optimisé techniquement
  • Des liens de qualité qui pointent vers votre site
  • Le contenu

C’est avant tout un travail de régularité. Qui commence souvent par un audit et une analyse puis des actions concrètes et enfin un suivi et un reporting afin d’ajuster les actions.

Le référencement payant ou SEA

Autre stratégie pour avoir un site en première page de Google : c’est le référencement payant avec l’outil Google Adwords. Vous savez ce sont les annonces qui apparaissent avant les résultats naturels. Un bon moyen d’être visible sur des mots-clés pertinents. C’est un système d’enchère, donc plus le mot-clé est concurrentiel plus le coût est élevé. Attention à bien préparer et optimiser vos campagnes, car Google pénalise une campagne non qualitative.

La publicité sur les réseaux sociaux

Idéal pour un ciblage précis, les réseaux sociaux comme Facebook ont un gestionnaire de publicité intégré. Etablissez un budget, et vous pourrez booster un post par exemple ou créer une publicité. Pensez à varier les formats et à créer plusieurs campagnes pour des tests, analysez et améliorez les campagnes qui génèrent le plus de chiffre ou de clics sur votre site.

Le marketing d’influence

Nouvelles stars du web, les influenceurs sont des créateurs de contenu pour augmenter la visibilité d’une marque. Passés maitres dans l’art d’utiliser les réseaux sociaux et les blogs, les influenceurs engagent une communauté de fans qui les suivent parfois quotidiennement. Evidemment il n’est pas forcément aisé de les approcher, il faut souvent passer par des agences spécialisées et évidemment la production de contenu est payante.
Attention le nombre d’abonnés n’est pas significatif d’un plus fort engagement ! On remarque que l’engagement est plus fort chez les communautés des micro ou nano influenceurs que chez les célébrités ou les macro-influenceurs.

Comment mesurer les résultats d’une stratégie digitale ?

C’est l’avantage du digital, les outils permettent très facilement d’avoir des analyses sur chaque action, et donc d’en tirer rapidement des conclusions.

Par exemple vous pouvez suivre via Google Analytics, des indicateurs (appelés aussi KPI) sur le trafic global sur votre site, les sources de trafic ou le taux de rebond.

Sur les réseaux sociaux, suivez votre nombre de fans mais surtout leur engagement avec les commentaires et les partages de vos posts.

Les outils d’emailing sont aussi une mine d’informations ! Vous pouvez facilement savoir qui a ouvert votre email, combien de fois, ainsi que le taux de rejet qui témoigne de l’état de santé de votre base de contacts.

Mieux vaut avoir peu de visites mais de qualité et avec un fort taux de conversion, que beaucoup sans aucun engagement. Cela vous indiquera si votre ciblage est bon ou pas.

En conclusion

Le marketing digital c’est donc une logique différente du offline, une stratégie, des outils, des leviers à activer et enfin une analyse des actions pour les ajuster. Comme toute stratégie il n’y a pas de miracle ni une seule manière de faire ! C’est avant tout un travail de longue haleine.

Besoin d’aide pour mettre en place une stratégie en marketing digital ?

aide allo la com

Comme on l’a vu, mettre en place une stratégie en marketing digital est une tâche complexe qui nécessite de nombreuses compétences et un suivi régulier.

Chez Allô La Com, nous sommes là pour vous aider et vous conseiller. 😉

Demandez-nous un devis, c’est gratuit et sans engagement ! 👍

Donec nec Phasellus id pulvinar dictum dolor. ut Aenean accumsan eget

Pin It on Pinterest