La rentrée approchant, nous sommes tous débordants de bonnes résolutions… À l’heure du presque tout numérique, que diriez-vous de quelques règles simples pour vous aider à friser le zéro défaut en matière de savoir écrire ?

Car qui n’a pas bondi sur sa chaise (longue) à la lecture d’un mail ou en faisant distraitement défiler ses actus préférées ? L’orthographe en cause ? Oui !… Et sa meilleure amie la forme alors ? … Aussi ! Car l’un va souvent avec l’autre…

On est bien d’accord : piétiner l’orthographe, c’est regrettable ; irriter le regard l’est tout autant ! On a beau avoir été à l’école et s’être fait rabâcher mille fois les éternels « relis ton texte », « saute une ligne » et « fais attention aux non-sens », on n’en est pas moins victimes d’autres pièges inexcusables qui nous guettent, induits par le développement des canaux de communication.

Négligence ou étourderie, c’est aussi la faute à la précipitation : trop de messages rédigés à la volée, tout va plus vite et tout doit se faire à la hâte, alors on passe d’une appli/outil/groupe à l’autre et on ne se relit plus… sans parler des correcteurs qui vous enfoncent dans l’embarras !!! « Slip » au lieu de « smic », participe passé au lieu de l’infinitif…

Voici un mémento, non exhaustif mais nécessaire, pour faire bonne figure et donner l’impression de respecter votre lecteur qui, si vous le considérez, vous témoignera sa sympathie naturelle.

Soignez la forme de votre rédaction

Vous ressemblez furieusement à votre écriture.

Louis Jouvet dans Entrée des Artistes, 1938
  • Pensez à accrocher le regard avec un titre
  • Ne négligez pas la ponctuation
  • Pensez aux espaces, aérez votre texte
  • Ayez le bon ton, juste et adapté au support (chaque réseau social a ses propres codes) et au destinataire
  • N’écrivez jamais comme on parle « …allez les Parisiennes… », sauf si cela est vraiment intentionnel
  • Bannissez les phrases en majuscules, cette forme à l’écrit correspond à CRIER à l’oral

Cajolez l’orthographe

Savez-vous que 90% des mails envoyés par des entreprises à leurs clients contiennent au moins une faute d’orthographe ?

  • Laissez votre texte de côté et reprenez-le plus tard
  • Faites relire par un tiers
  • Attention à la grammaire (une faute de frappe passera mieux qu’une grossière erreur grammaticale)
  • N’oubliez pas les majuscules en début de phrase

Petit truc : relisez dans le sens inverse, vous prêterez moins attention au sens du texte et vous détecterez les anomalies.

Peaufinez votre écriture mail

Ce n’est pas la peine d’avoir du talent à la cinquième ligne si le lecteur ne dépasse pas la troisième.

Françoise Giroud (artiste, écrivaine, femme politique, journaliste, 1916 – 2003)

Vous passeriez pour un âne si vous :

  • Oubliez de compléter l’objet du mail
  • Vous trompez de destinataire
  • Envoyez à tous en copie pas cachée (si si, on en reçoit encore !) ou répondez à tous par accident
  • Vous trompez de pièce jointe ou oubliez de l’inclure au mail
  • Ne répondez pas quand on attend votre avis : si vous n’êtes pas prêt, prévenez alors que vous différez votre réponse, mais accusez au moins réception !

Fignolez votre communication globale sur internet

Une image vaut mille mots.

Confucius, philosophe chinois, 551 – 479 av J.-C.
  • Veillez à la mise en page
  • Utilisez des visuels de bonne qualité (format, prise de vue et résolution)
  • N’engagez pas une conversation personnelle dans le fil d’actualité, vous ressembleriez pour un débutant et risqueriez de rendre public une conversation privée
  • Privilégiez la qualité à la quantité : ne submergez pas vos contacts avec des partages à profusion

En ces temps digitalisés, nous sommes cernés de toutes parts. Notre vigilance doit être à son comble car notre correspondance emprunte de nouvelles formes et finalement se multiplie.

Cependant, gardez espoir !  Avec une bonne dose d’attention, votre communication deviendra irréprochable, combinée avec des outils numériques (désormais à portée de doigt et autrement plus récréatifs que ceux d’autrefois), l’orthographe n’aura plus de secret pour vous et vous devriez vite sortir du cauchemar des recruteurs et des employeurs.

Écriture digitale… petit précis des bonnes manières
5 (100%) 1 vote

tempus fringilla commodo venenatis, nec vulputate, felis leo. ut sem, ipsum

Pin It on Pinterest

Share This