C’est bientôt la fin de l’année ! Il est temps de souffler et de prendre du recul sur votre activité. Et si vous faisiez aussi le bilan de votre communication ? Je vous propose une checklist de 10 points, avec les bonnes questions à se poser et les actions efficaces à mettre en place pour repartir du bon pied en 2019.

1) Faire le bilan du trafic de votre site

Votre site internet est votre outil de communication principal, potentiellement très puissant et malheureusement très souvent sous-utilisé.

Savez-vous quelle est la page la plus visitée de votre site ?

Avec quels mots-clés les visiteurs vous trouvent-ils sur Google ?

Quelle est votre position moyenne dans les résultats de recherche sur les mots-clés qui vous intéressent ?

Pour cela, les outils Google Search Console et Google Analytics sont de précieuses mines d’information. Ils fonctionnent de façon complémentaire, tout en partageant certaines fonctionnalités. Et en plus, ils sont gratuits ! Utilisez ces deux outils régulièrement pour surveiller s’il n’y a pas de problème sur votre site, et pour rectifier le tir si nécessaire.

Google Search Console

La Search Console (anciennement Google Webmaster Tools) s’utilise en amont. Elle vous permet de faire le point sur l’indexation par Google de votre site, de voir quels mots clés génèrent du trafic, de voir votre position moyenne dans les résultats en fonction des mots clés, votre taux de clic…

Google Analytics

Cet outil est plus spécialisé sur l’analyse de l’audience de votre site. Vous pourrez connaître le nombre d’utilisateurs uniques, le nombre de connexions total, la durée des visites, et même des données démographiques.

2) Mettre les contenus de votre site web à jour

Depuis quand n’avez-vous pas relu votre site ?

Si la dernière mise à jour de votre site date de plus de 6 mois, il est probable que votre business ait évolué depuis. Un changement de positionnement, une nouvelle offre, de nouveaux tarifs, un petit nouveau ou une petite nouvelle dans l’équipe… Pensez à faire un passage en revue de toutes les pages et de bien mettre à jour vos textes, ils ont une importance capitale.

Et sur votre blog, si vous en avez un, depuis quand date le dernier article ?

Votre blog est un formidable outil de référencement. En effet, des publications régulières et de qualité sont un vrai cadeau pour Google 😉 Ne vous en privez pas si vous aimez écrire. Et si vous n’aimez pas, ou que vous n’avez pas suffisamment de temps, pensez à faire appel à un rédacteur ou une rédactrice si nécessaire.

3) Mettre votre entreprise en valeur avec un visuel pro

Utilisez-vous encore des photos obsolètes, ou de mauvaise qualité ?

Des photos ou des vidéos de banque d’image qui ne vous correspondent pas ?

Une belle image, c’est souvent la dernière chose à laquelle pensent beaucoup d’entrepreneurs. Une belle photo humanise beaucoup votre site. Une belle vidéo attire tout de suite l’attention, sur votre site ou sur les réseaux sociaux. Pensez aussi à utiliser des vidéos en arrière plan, c’est très tendance. Oui, c’est un investissement de faire appel à un photographe professionnel ou à un vidéaste professionnel, mais ça en vaut la peine. Pour une centaine d’euros, vous pouvez déjà avoir quelques jolies photos de vous.

De belles illustrations sont aussi une excellente idée : elles donnent de la personnalité à votre site.

Toutefois, faites attention au poids de vos images ! Si elles sont trop lourdes, elles risquent de ralentir votre site, et ça, Google n’aime pas ça. Pensez à les optimiser.

4) Sécuriser votre site et vérifier votre maintenance

Passons à la minute technique à présent (pas de panique).

Avez-vous pensé à bien faire les mises à jour techniques de votre site ?

C’est très important, car un site qui n’est pas bien mis à jour est un site qui devient vulnérable et qui s’expose au piratage. Un site, ça se surveille et ça se chouchoute ! Vous n’aimeriez pas vous retrouver avec le site cassé par un pirate du jour au lendemain n’est-ce-pas ? Pensez à prendre un contrat maintenance auprès d’un prestataire si nécessaire. Et pensez à installer une bonne extension de sécurité.

Votre site est-il en HTTPS ?

Le HTTPS est un nouveau protocole qui permet de crypter les données échangées sur votre site (emails, mots de passe, coordonnées bancaires, etc). La navigation sur le site est donc sécurisée, les visiteurs vous feront plus confiance et troisième effet kiss cool, Google vous récompensera dans ses résultats. Et si vous avez un site e-commerce, la question ne se pose même pas, vous DEVEZ le faire.

5) Mettre votre site à jour par rapport au RGPD

Le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) est une réglementation européenne entrée en vigueur le 25 mai 2018. Son but est d’assurer à tout individu le contrôle et la protection des données à caractère personnel qu’il dissémine lors de sa navigation sur Internet. Évidemment, cette nouvelle loi impose des changements sur les sites internet.

Il est important de respecter cette législation, surtout si vous êtes en B2C et que vous récoltez des données à caractère personnel avec un formulaire, ou un site e-commerce par exemple. Il vous faut à présent :

  • avertir les visiteurs que vous récoltez leurs données
  • leur demander un consentement
  • leur exposer leurs droits (droit d’accès, de rectification, d’opposition, de portabilité, d’oubli)

Les points essentiels à mettre en place sont les suivants :

  • une page de mentions légales, qui identifie votre entreprise (nom, prénom, adresse, SIRET, etc) et votre hébergeur, pour qu’on puisse vous identifier et vous contacter. Cette page était déjà obligatoire avant le RGPD.
  • une page de politique de confidentialité qui explique les données que vous récoltez, ce que vous en faites, la durée de conservation des données, qui contacter pour faire valoir ces droits, etc.
  • des conditions générales de vente si vous avez une boutique en ligne. Cette page était elle aussi obligatoire avant le RGPD.
  • des cases à cocher qui permettent à l’internaute de consentir à la collecte de ses données au moment où il les partage (sur un formulaire par exemple)
  • un bandeau de consentement à l’utilisation de cookies

6) Optimiser votre fiche Google My Business

Avez-vous correctement rempli votre fiche Google My Business ?

Si non, vous devez le faire immédiatement ! La fiche Google My Business est super puissante en plus d’être gratuite. C’est la carte de visite virtuelle de votre entreprise, et c’est la première chose qui doit apparaître dans Google quand on tape le nom de votre entreprise. Et ça situe votre entreprise sur Google Maps ! Assurez-vous d’avoir bien rempli tous les champs. Mettez des photos sympathiques de votre entreprise. Il est même possible de faire des visites virtuelles ! Utilisez la fonction mini blog, qui vous permet de partager votre actualité. En plus, votre fiche Google My Business peut booster votre e-réputation avec les avis et notations. Alors pensez à demander autour de vous des témoignages et des avis !

7) Faire le bilan de vos actions sur les réseaux sociaux

Comme la plupart d’entre nous, vous utilisez plusieurs réseaux sociaux. Certains entrepreneurs y passent beaucoup de temps, certains s’épuisent, tandis que d’autres n’y vont jamais. Passez en revue vos différents réseaux et faites le point.

Avez-vous des comptes que vous n’alimentez plus, ou trop peu ? Marre d’un réseau social en particulier ?

Fermez-les. Faites le ménage !

Quelles publications ont fait le plus de buzz ? Quelles publicités ont le mieux marché ?

Notez-les et essayez d’en publier plus du même style.

Quel est votre rythme de publication ? Suffisamment régulier ? Manquez-vous d’inspiration parfois ?

Alors établissez votre planning 2019 en avance.

Votre profil LinkedIn est-il à jour ?

Ça ne coûte pas grand-chose de mettre à jour vos expériences et réalisations, et de demander des témoignages. Ca fait tellement plus pro. Pensez à rajouter en tant que contact les gens au fur et à mesure que vous les rencontrez.

Quels réseaux sociaux vous ont ramené des prospects sur votre site ?

La réponse vous donnera la piste à développer l’année prochaine.

Si les réseaux sociaux sont un excellent biais, pourquoi ne pas les développer encore plus ? Faites appel à un community manager pour vous aider si nécessaire.

8) Récolter des témoignages client

Les témoignages client sont extrêmement précieux, ils permettent à votre audience de se projeter dans l’expérience de votre produit ou service. Si comme la majorité des gens, vous oubliez de demander un témoignage client à la fin, alors c’est le moment d’envoyer quelques mails ou de passer quelques coups de fil. Vous pouvez récolter ces témoignages à travers votre fiche Google My Business, votre page Facebook, votre profil LinkedIn, ou tout simplement par mail. Bien sûr, pensez à les répéter sur votre site.

9) Refaire le stock de cartes de visite/dépliants/flyers

La nouvelle année, c’est le moment idéal pour repenser vos outils.

Avez-vous des éléments à mettre à jour sur vos supports ?

Si rien ne doit changer, pensez au moins à vérifier votre stock.

10) Faire le bilan de votre stratégie com

Après avoir passé tous les points précédents, normalement vous devez avoir une vision plus claire. Pour finir, c’est le moment de revoir stratégie globale et budget. Pour vous aidez, nous vous avons concocté un guide complet pour votre stratégie communication.

Quel est votre plan de communication ? Est-il clair ?

Établissez chacune de vos actions au propre.

Identifiez-vous des actions qui n’ont rien donné ?

Des nouvelles actions à prendre ?

Quels sont les budgets alloués à chacun des postes de communication ? (site, print, référencement, etc)

Quel canal vous rapporte le plus ?

C’est le moment d’ajuster.

Conclusion

J’espère que cette checklist vous sera utile. À présent, cela m’intéresse de connaître votre avis. Quelle est la première action que vous allez mettre en place ? Exprimez-vous dans les commentaires !

amet, dapibus elit. Aenean ut fringilla et,

Pin It on Pinterest