À l’heure du digital, on a tendance à être envahis de publicités sur tous les canaux de communication. Sur nos écrans, dans la rue… on sature ! Et on ne les voit même plus. Le street marketing a été créé pour remédier à ça. 

Le street marketing , késako ?

C’est une technique vivante de publicité qui tente de créer du lien entre la marque et le futur consommateur. Mais halte aux idées reçues ! Le street marketing ne se résume pas forcément à une simple distribution de flyers dans la rue pour promouvoir un nouveau lieu, une nouvelle marque… Ça peut être une mise en scène d’un produit, des personnes déguisées (en mascotte de marque par exemple) ou encore un jeu sur le mobilier urbain…

Le gros avantage, c’est que c’est interactif et (enfin) ludique pour le public. Et de ce fait, cela apporte un bon capital sympathie à la marque. Voyons ensemble quelques exemples.

Quand le mobilier urbain se transforme en produit consommable

Les différentes formes de mobilier urbain sont une source d’inspiration inépuisable pour les créatifs. Voici des exemples de campagnes par des célèbres marques :

Le passant ne peut qu’être surpris positivement, s’amuser et se prendre en photo, et probablement la diffuser sur les réseaux sociaux.

Le street marketing peut dans certain cas faire appel à nos sens

En voici un bon exemple, avec ce piano géant installé sur un escalier dans le métro de Stockholm :

Cela peut aussi être une odeur dégagée. Par exemple la marque McCain pour la sortie de son produit « Ready Backed Jackets » a choisi un système particulièrement innovant. Équipée d’un système de chauffage et diffusant une odeur agréable, une pomme de terre en 3D fait son apparition dans les arrêts de bus.

Et si on utilisait le street marketing pour les sujets fâcheux ?

Certaines ONG et associations défendent leur cause en utilisant le street marketing pour choquer afin de faire réagir et sensibiliser le public.

Le street marketing : un moyen efficace pour bien viser sa cible !

Comme toute campagne de communication, le plus important est de viser sa cible en repérant les endroits qu’elle fréquente afin de toucher un maximum de monde. Il est également nécessaire de surprendre votre cible en leur changeant leur train train quotidien !

Dans cet exemple, l’entreprise Wilkinson a installé un toboggan dans les escaliers de la gare Montparnasse à Paris, afin de proposer 3 vitesses (escalier, escalator, toboggan)

Et le budget dans tout ça ?

Le coût d’une campagne de street marketing est très variable et dépend évidemment du budget de chaque entreprise. Cependant, les lancements de marque ou d’événements peuvent toujours être plus créatifs qu’une simple distributions de flyers. On peut par exemple se déguiser, distribuer des échantillons, ou organiser un jeu, etc. Bref, l’idée est de provoquer un véritable buzz marketing (une bonne communication sur les réseaux sociaux joue énormément, grâce aux vidéos notamment).

Mon ressenti

Je n’ai malheureusement jamais eu l’occasion de voir dans la rue le genre d’aménagement cité ci-dessus, cependant, je suis toujours ravie quand je tombe sur des personnes à la sortie d’une bouche de métro qui distribuent le dernier produit d’une marque (Granola, Cassegrin, Trésor…)  Je redoute en revanche la barrière de sondages rue Saint Féréol à Marseille… En revanche, lorsque la caisse d’Epargne avait mis une personne déguisée en écureuil dans la rue, je n’avais pas hésité à lui mettre mon fils (qui avait un an à l’époque) dans les bras !

Ce que je trouve vraiment percutant, c’est le détournement de l’aménagement urbain en produit de consommation, j’aimerais que les villes soient plus créatives en France, cela générerait la bonne humeur, l’amusement…

Faites du buzz avec le street marketing
5 (100%) 1 vote

consequat. massa Nullam non accumsan commodo

Pin It on Pinterest

Share This