Allez, c’est décidé, demain vous prenez en main la communication de votre entreprise. Et vous vous demandez comment vous allez structurer tout ça… Et par où commencer… Vous croyez en vous et votre produit ? Alors c’est déjà un excellent début ! On va maintenant voir ensemble 10 astuces concrètes qui vont vous permettre d’avancer dans votre stratégie de communication.

1. Avoir des documents écrits (PowerPoint/Word…)

Pour cela il va falloir se poser un peu. Pas évident quand on tout plein de choses à faire en même temps… Mais c’est ce qui va vous permettre de gagner du temps ! Dans votre vie d’entrepreneur, vous allez devoir briefer plusieurs prestataires et tous vont vous demander la même chose : qui vous êtes et quel est votre contenu. Alors, prenez un peu de temps pour poser sur un PowerPoint votre mission, vos valeurs, votre vision, la genèse, votre ADN, vos messages clés, votre offre (mix marketing), qui sont vos cibles, des visuels de vos produits, vos outils et actions… Cela va vous obliger à vous structurer et structurer votre discours, et vous verrez vous serez plus efficace avec vos prestataires.

2. Avoir une charte graphique pour maintenir la cohésion entre vos différents outils

Je sais bien que la charte graphique vous paraît être un document obscur… En réalité c’est un simple pdf, mais pour certaines marques, il fait souvent plusieurs dizaines de pages ! C’est une sorte de guide qui donne précisément ce qu’il est graphiquement autorisé ou strictement interdit de faire avec votre image. Et c’est important ! Sinon on trouverait la virgule de Nike à l’envers de toutes les couleurs et de toutes les tailles. Et même si vous n’êtes pas Nike (et d’ailleurs si vous êtes Nike surtout contactez-moi ;)) gardez précieusement votre humble charte graphique, car même si vous n’en voyez pas l’utilité, votre graphiste ou votre webdesigner saura quoi en faire. Ne pensez pas non plus que c’est un document figé, elle va évoluer avec votre image.

3. Prévoir un budget suffisant (ce qui ne veut pas forcément dire conséquent…)

Qui dit communication, pense budget. Et c’est souvent ce qui fait peur, alors réfléchissez-y avant de vous lancer. Ne soyez pas étonné des prix, qui parfois varient du simple ou double. Vous êtes une entreprise, et vous avez besoin d’investir pour vous faire connaitre. Alors, avant de vous lancer à demander des devis un peu partout, posez vous la question de ce que vous êtes prêt à investir en terme de budget mais aussi de temps. Est ce plutôt 500 € ou 5000 € ? Est-ce-que vous êtes prêt à passer du temps à faire des choses vous-même ou vous préférerez tout sous-traiter ? Quelles compétences avez-vous en com’ ? Établissez par rapport à votre budget et votre marché un ordre de priorité.

4. Analyser et agir (et donc se remettre en question)

Je vous conseille vivement en com’ de fonctionner par étapes, et d’en mesurer les résultats. Vous pouvez par exemple vous demander comment augmenter le trafic sur votre site. Pour cela, plusieurs stratégies possibles. Vous pouvez optimiser votre référencement naturel, vous pouvez passer sur du référencement payant, vous pouvez lancer une chaîne Youtube, ou une campagne de mails…. tout dépend de l’adéquation entre votre cible et votre produit. Quoi qu’il en soit, prévoyez un budget pour chaque action, construisez votre message et vos outils, soyez patient et fixez-vous un objectif sur un temps donné (3 mois par exemple). Enfin, contrôlez les résultats grâce à Google Analytics notamment, qui vous permet d’analyser le trafic de votre site. Alors, est-ce-que vous avez plus de visites ? Selon la réponse vous pouvez changer ou adapter la stratégie, vous pouvez modifier votre message, ou même repositionner votre offre. N’hésitez pas à vous remettre en question et à corriger. Et si tous les voyants sont au vert, et bien vous pouvez augmenter votre budget ou mettre en place un nouveau canal de communication.

5. Demander conseil

Et il ne faut surtout pas hésiter ! Demandez toujours à ce qu’on vous explique, ayez plusieurs avis différents. Et comme je l’ai dit plus haut, il faut d’abord tester et analyser car il n’y a aucune recette miracle en com’. Regardez près de chez vous, vous trouverez sûrement des formations, des ateliers, des conférences ou des événements sur des sujets qui vous intéresseront. Et si vous n’êtes pas très à l’aise avec l’aspect stratégique, vous pouvez faire appel à un chef de projet, ou à un service marketing externalisé, ou du moins à quelqu’un qui a la compétence en marketing ou communication stratégique. Cette personne pourra vous aiguiller, vous conseiller et aura un vision d’ensemble de tous vos outils de communication.

6. Faire parler sa personnalité

Chez Allô La Com, nous faisons des outils de communication pour les entreprises. Nous créons des outils, comme des logos ou des sites internet, performants et dynamiques pour nos clients, avec qui nous établissons une relation de confiance sur le long terme, et bla bla bla… Ennuyeux n’est-ce-pas ? Alors s’il-vous-plaît, ne parlez pas de vous mais de vos clients et de leurs besoins, et donnez envie à travers les lignes de savoir qui vous êtes ! Ce que nous aimons chez Allô La Com, c’est de vous proposer une équipe sur mesure montée spécifiquement pour votre projet. Et ça, aucune autre agence de communication ne vous le proposera, alors qu’attendez-vous pour tester ? 😉

7. Penser son contenu

Vous voulez connaitre le plus grand discours de sourd de la com’ ? C’est de vouloir une plaquette (ça marche aussi avec un site internet), et d’avoir un prestataire en face qui vous demande vos textes, et vous n’avez pas de texte mais vous voulez quand même qu’il commence la plaquette, mais il ne peut pas commencer sans texte etc etc…

C’est du vécu ! Pour faire de la com’, il vous faut du contenu ! Et pour ça, 2 solutions : soit vous le rédigez vous-même, et cela dès maintenant, soit vous faites appel à un rédacteur qui le fera pour vous. Je sais oh combien il est difficile de démarrer d’une page blanche. Alors mon conseil, c’est déjà d’écrire tout ce qui vous vient de manière automatique, des phrases, des mots, des idées… et ensuite d’en sortir des textes structurés.

8. Se relire (ou se faire relire par d’autres !)

Et je vais vraiment insister sur ce point ! Prenez le temps qu’il faut mais relisez tout dans les moindres détails avant de valider quoi que ce soit. Car même si vous avez fait appel à un prestataire, il ne sera pas responsable si vous avez imprimé en 10 000 exemplaires une carte de visite avec le mauvais numéro de téléphone… Généralement, au bout de 2 relectures vous ne verrez plus vos fautes alors demandez à une autre personne de vous relire, de vous donner son avis et de corriger s’il voit des erreurs. En plus si vous voyez une erreur après validation auprès de votre prestataire, il est en droit de vous facturer pour apporter la correction.

9. Demander et sauvegarder tous les fichiers HD et BD

Vous avez une grande confiance en votre graphiste ou votre agence de com’ et c’est bien normal. Votre prestataire gère les modifications de vos documents print, il fait le lien avec votre imprimeur, dès que vous avez besoin de votre logo vous lui demandez et hop le voici dans votre boite mail. Tout va bien dans le meilleur des mondes. Oui, mais un jour peut-être que vous aimeriez ou vous serez contraint de changer de prestataire, et c’est à ce moment-là que j’ai malheureusement des clients qui veulent que je change tel ou tel mot ou photo de leur plaquette, mais qui n’ont qu’un simple pdf. Et impossible de récupérer le reste… Parfois même c’est le logo qui est perdu… Et il faut tout recommencer. Peut-être n’en voyez vous pas l’utilité là maintenant, mais je vous conseille vivement de vous créer un dossier (si possible sécurisé et sauvegardé sur un Cloud) avec l’ensemble de vos fichiers utiles pour votre communication. En version basse définition, pour le web, les présentations ou pour envoyer par mail et haute définition pour l’impression. Demandez et gardez tous les éléments graphiques créées pour vous, les photos, les schémas. Demandez à ce que tout soit livré séparément dans différents formats. Néanmoins en France il y a des lois très précises sur les droits d’auteur, il ne vous sera pas toujours possible (sauf moyennant finance) de récupérer les fichiers sources qui vont permettre la modification de votre logo, plaquette…

10. Garder la main sur son site internet

Oui je sais, la technique c’est pas vraiment votre truc… Vous n’avez pas envie d’entendre les mots comme hébergeur, FTP, DNS, maintenance… Pas d’inquiétude, tout peut être géré par votre prestataire, mais qui a le devoir de vous expliquer de quoi il s’agit. Vous verrez surement qu’il existe plusieurs solutions pour créer votre site internet, alors ne choisissez pas spécialement ce qui vous semble le plus simple mais surtout selon ce qui conviendrait le mieux à votre business. Et mon conseil, c’est de construire un site sur la durée, que vous pourrez aisément récupérer améliorer et maintenir sans être forcément dépendant d’une solution ou d’une personne.

Conclusion

Et en bonus je vais même vous donner un 11ème conseil… Prenez beaucoup de plaisir et de passion à construire l’image de votre entreprise. C’est un travail de longue haleine, qui se construit petit à petit, alors soyez persévérant, car à force de cohérence et de répétition du même message, vous allez mettre en place des outils qui vont vous rapporter des clients.
Alors maintenant, au travail !

Notez cet article

elementum consectetur id venenatis, ante. tempus mattis felis elit.

Pin It on Pinterest